Abstème & Bobance éditeurs devient le Bobance bar
faire-valoir des savoir-faire d'artisans
du lundi au vendredi à partir de 18h30 • sur demande en fin de semaine
localisation - métro  - RER - tram
07 84 12 55 67
>>> Il était une fois Abstème & Bobance éditeurs >>>
mise à jour le 7 juin 2018
 
Vendredi 20 décembre à 20h
Nuit franc-comtoise à Paris 14
Comté, mont d’or et vins du Jura
Pour passer l’hiver dans de bonnes conditions, réservez votre Comté et votre Mont d’or !
En famille ou en solo, sous-vide pendant 2 mois.


Comtés de printemps, "quand la nature débourre et pousse la luzerne",
20 mois - avril 2018 - 26 € le kg
Fruitière de la Frasne, 25560 Frasne
30 mois - mai 2017 - 36 € le kg
Coopérative des Erythrônes, 39240 Aromas
Mont d’or fermier au lait cru avec ses sangles d’épicéa du Haut-Doubs
affinage 6 semaines - 15 €
Ferme Mamet, 25500 Les Fins
Et les vins de Michel Gahier, Etienne Thiébaud, Patrice Béguet, Valentin Morel, Catherine Hannoun, Morgane Turlier, Amélie Vuillet et Sébastien Jacques...
 

 


 

 


Vendredi 13 décembre à 19h30 - Soirée Peaux rouges
 
"Une fois je me voulus caribou.
J'étais étendu par terre et je dormais
avec mon ombre
et c'est alors que tu es arrivé
disant que le soleil t'était entré dans la bouche
disant que tu avais soif !"
Partition rouge, Poèmes et chants des Indiens d'Amérique du Nord
Dégustation de vins de Jean-Guillaume Caplain et Thierry Blouin, vignerons à Monthou sur Cher (41400). 
 
 


Samedi 16 novembre 2019 à 20h - En présence de l'auteure
 
Gaëlle Obiégly est romancière et dramaturge. Elle est l’auteure de Gens de Beauce, La Nature, Petit Éloge de la jalousie, aux éditions de l’Arpenteur. Plus récemment, elle a publié Le Musée des valeurs sentimentales, Mon Prochain, N’être Personne, aux éditions Verticales. Son univers romanesque interroge la place de l’individu, la libération par l’écriture, l’étrangeté des rapports sociaux dans une nature en mutation. Son dernier roman, Une chose sérieuse, pose avec ironie un personnage pucé, chargé d’écrire la biographie d’une magnat reconvertie dans l’engagement survivaliste. Notre rencontre abordera l’ensemble de ses romans, pour présenter une trajectoire d’écrivaine puissante, riche de conflits et fragilités, fidèle à la littérature comme région où vivre.
 
Une proposition d'Olivier Thircuir

Serge Sanchez

Le homard de Flaubert

Grasset, 2019

le samedi 8 juin à partir de 19h

Flaubert avait sa serviette à l’Hôtel Sergent. À chaque repas, on lui proposait sept ou huit plats différents, parmi lesquels figuraient invariablement de la salicoque* et du homard. Il pensa à Nerval qui promenait un de ces animaux au bout d’une laisse dans le jardin du Palais-Royal. On le traitait de fou. Nerval fou, allons donc ! À une certaine période, Sartre en voyait partout. Il prenait de la mescaline, et hop, il promenait des homards ! Personne n’a jamais dit qu’il était fou. Et d’ailleurs, à bien y regarder, tout le monde promène des homards. Et la plupart des gens ne font même que ça, promener des homards. La seule chose, c’est qu’ils ne le savent pas. Un peu de mescaline leur ouvrirait les yeux.

Boire en Gaule

Fanette Laubenheimer

Éditions du CNRS, 2015

le samedi 11 mai à partir de 19h

Copo, conditu(m) (h)abes ; est reple(n)da
" Tavernier, tu as du vin, remplis ma gourde ! "
Gourde annulaire trouvée sur l'île de la Cité à Paris par Théodore Vacquer (fouilles de 1866-1867)
 diamètre 23 cm / hauteur 28,5 cm - Musée Carnavalet, Histoire de Paris.

Présentation du livre de Fanette Laubenheimer et dégustation d’hydromel et de bière accompagnée d’une assiette composée de : Canapé Pumpernickel / beurre au raifort / poisson fumé / purée de betterave // Salade de choucroute crue au cumin // Fromages et fruits 

Littérature naturelles #2

le samedi 15 juin à partir de 18h30

 

L'univers tout entier concentré dans ce vin
Qui contentait les mers les animaux les plantes
Les cités les destins et les astres qui chantent
[...]
Les fleurs qui s'écrient hors de bouches
Et tout ce que je ne sais pas dire
Tout ce que je ne connaîtrai jamais
Tout cela tout cela changé en ce vin pur

Dont Paris avait soif
Me fut alors présenté

Actions belles journées sommeils terribles
Végétation Accouplements musiques éternelles
Mouvements Adorations douleur divine
Mondes qui vous ressemblez et qui nous ressemblez
Je vous ai bu et ne fus pas désaltéré

Mais je connus dès lors quelle saveur a l'univers

Je suis ivre d'avoir bu tout l'univers
[...]
Écoutez-moi je suis le gosier de Paris
Et je boirai encore s'il me plaît l'univers

Écoutez mes chants d'universelle ivrognerie

Guillaume Apollinaire

Du chèvre, du miel, du vin et de la poésie.
Le Cantique des cantiques se lit sur les murs du Bobance bar

 

L'atelier Façon Façon expose au Bobance bar le samedi 8 et le dimanche 9 décembre 2018 dès 14h en présence de Corinne Janier-Colombel et jusqu'au 21 décembre du lundi au vendredi à partir de 18h30

 
Les éditions des Cendres et le Bobance bar
Paris à la maraude d'Henri Calet
cliquez ici pour en savoir plus
faire-valoir des savoir-faire d'artisans
  • du lundi au vendredi à partir de 18h30
  • sur demande en fin de semaine
localisation - métro  - RER - tram
07 84 12 55 67
>>> Il était une fois Abstème & Bobance éditeurs >>>
mise à jour le 4 novembre 2018